Accueil

Lecture de bague...

Publié le 15/02/2019 Vue 61 fois

Découvrez le bilan 2018 des observations d'oiseaux bagués sur le Nord Loir-et-Cher


Tous les ans des centaines de milliers d’oiseaux survolent notre zone d’étude. Parmi eux, certains sont équipés de « bague ». Seul un œil aguerri permet dans la plus grande majorité des cas de les détecter ; heureusement les ornithologues y sont habitués et les cherchent.

La lecture des « bagues » apporte des informations très importantes sur les voies de migration, les zones d’hivernage, les zones de nidification, les déplacements…et elle enrichit également les connaissances sur la biologie de l’espèce.

L’année 2018 est un très bon cru, puisque 8 oiseaux bagués ont été détectés et chacune de ces « bagues » a été déchiffrée. (Source : Fabrice Jallu, Franck Salmon, Florian Laurenceau).

Ces 8 oiseaux correspondent à 6 espèces différentes : la Chouette hulotte (1), le Fuligule milouin (1), la Grande Aigrette (2), le Fuligule morillon (1), le Vanneau huppé (1) et la Mouette rieuse (2). Certains de ces oiseaux sont des habitués du secteur.

Une femelle Fuligule milouin baguée à Saint-Philbert de Grand-Lieu le 8 juin 2015 a été observée sur l’étang de Boisvinet le 16 et le 30 janvier 2018 à Couëtron-au-Perche. C’est une habituée du secteur puisque qu’elle a déjà été vue en 2015 et en 2016. Depuis son baguage, cet oiseau a été vu à 17 reprises: chaque année il retourne sur sa commune de baguage (au printemps/été) et semble passer l'automne/hiver dans le Perche.

Chaque année, depuis 2015, un mâle Fuligule morillon bagué est contacté à Couture-sur-Loir. Cette année, il a été vu le 1er février. Il a été bagué en février 2015 à Outines (51).

La Grande Aigrette biélorusse déjà vue en 2017, a été observée cette année le 7 et le 8 décembre à Naveil/Villiers-sur-Loir. Pour rappel cet oiseau, a été été bagué au nid en Biélorussie le 22/05/2016 sur le « Krasnoslobodskoe water reservoir » au sud de Minsk. Cette Grande aigrette de 3 ans, a donc fait au moins 1917 km pour arriver chez nous.

Une autre Grande Aigrette baguée a été vue à Villiers-sur-Loir, le 18 novembre 2018 en compagnie de 14 autres Grandes Aigrettes. Pour le moment nous n’avons aucune information sur la provenance de cet oiseau malgré plusieurs relances auprès du responsable du programme de baguage.

Une chouette hulotte avec une bague a été retrouvée blessé le 9 octobre à Sargé-sur-Braye. Elle a été conduite au centre de soin d’Indre-et-Loire. Idem nous n’avons pas eu d’information sur l’origine de l’oiseau pour le moment.

Un vanneau huppé « bagué » a été observé le 23 octobre 2018 à Villiers-sur-Loir. C’est une femelle adulte, équipée d’une bague aux Pays-Bas le 28 avril 2013 au sud d’Arnhem, qui n’avait jamais été revue depuis.

Deux mouettes rieuses baguées ont été vues le 28 août à Villiers-sur-Loir. Elles ont été baguées poussin en France le 13 juin 2018 dans le département de la Loire, sur deux ZNIEFF : L’étang des Charbonniers à Mornand-en-Forez et l’étang des Marquands à Sainte-Foy-Saint-Sulpice (deux sites distants de 16 km). Ces deux jeunes individus bagués le même jour ont parcouru au moins 338 km. Il s’agit du premier contact avec ces individus depuis qu’ils ont été équipés d’une bague.

Ces oiseaux ont des origines bien différentes. Ces informations sont toujours intéressantes et nous permettent d’améliorer notre connaissance de l’avifaune locale. Reverrons-nous ces espèces sur notre secteur en 2019 ? A vos jumelles !

Auteur : Florian LAURENCEAU - PN