Canard colvert Anas platyrhynchos Linnaeus, 1758

46.81 %
territoire maillé
112
mailles Lambert93 5 km
29.79 %
territoire maillé
502
mailles Lambert93 1 km
5.34 %
territoire maillé
C Espèce commune (basé sur maillage 5 km)

Synonyme(s) :

Anas boschas Linnaeus, 1758

Lien(s) :

lepinet Nature"O"Centre


Statuts
  • LRE
    LC
  • LRF
    LC
  • LRF
    LC
  • LRF
    NA
  • LRR
    LC
Phénologie (période d'activité)

Chargement des informations...

Carte de répartition nationale
logo INPN Avertissement : Les données mises à disposition reflètent l'état d'avancement des connaissances ou la disponibilité des inventaires. En aucun cas elles ne sauraient être considérées comme exhaustives.
Carte de répartition sur l'emprise

Chargement des informations...

Répartition communale - Canard colvert dans le Loir-et-Cher Données saisies au 28/02/2021


Chargement de la carte...

Choix de la carte



Légende


Observation en 2021
Dernière observation après 2010
Dernière observation entre 2000 et 2010
Dernière observation entre 1990 et 2000
Dernière observation entre 1980 et 1990
Dernière observation avant 1980

Cartographie - Canard colvert (uniquement pour les observations à diffusion précise)


Chargement des données...

Statut nicheur


Chargement du graph...

Légende


Certain :
Probable :
Possible :


Statuts - Canard colvert


Canard colvert - Nombre d'observations par décade Données saisies au 28/02/2021 (Observé vivant)


Chargement du graph...

Liste des observateurs

Chargement de la liste...

Informations diverses


Observation avec le plus grand effectif

Date de la dernière observation

Dates extrêmes

-

Etat biologique

Type de contact

Chargement ...

Prospection

Photos de Anas platyrhynchos


Habitats


Statut et évolution de l'espèce dans le Vendômois (1980 - 2019)

Statut
Espèce très répandue, c'est un nicheur sédentaire qui fréquente tous types de milieux humides, eaux stagnante ou courante, sur l’ensemble de l’année en l’absence de gel. Lors de l’Inventaire de 1997-2002, il est présent sur 94 communes dont 49 avec reproduction certifiée [1]. Fin 2019, seule la commune de Fontaine-les-Coteaux reste vierge d'information, ce qui relève d'un défaut de la prospection. En 1984, l'inventaire de 70 km de cours d'eau mentionne un couple tous les 2.5 km permettant une évaluation de 200 couples, effectif à la hausse en fin de la décennie avec notamment une vingtaine de familles en 1988-1989 sur la commune de Vendôme [2]. En 2017, la commune de Fréteval héberge un minimum de 22 couples [3]. D’octobre à février, l’espèce passe et hiverne régulièrement sur les plans d’eau où les comptages de la mi-janvier des années quatre-vingts comptabilisaient en moyenne 800 individus, chiffre pouvant doubler lors des vagues de froid [4].
C’est donc désormais un reproducteur répandu et commun, totalisant sans doute plusieurs centaines de couples sur le territoire d'étude (500 à 1000 lors de l'Atlas 2009-2012) tandis que l’hivernage plus diffus semble en baisse, mais il convient de garder à l’esprit que la situation est polluée par les pratiques d’élevage et de lâchers cynégétiques ou ornementaux comme en témoigne le métissage des plumages.


Évolution
Commun en hiver, c’est un nicheur moins répandu semble-t-il au début du XXe siècle, par exemple un seul couple niche irrégulièrement à l'étang des Diorières/Chauvigny-du-Perche notamment en 1938 [5]. La comparaison entre les Atlas de 1985-1989 et 2009-2012 ne montre pas d'évolution dans sa distribution ici.
A la fin des années 1980, un rassemblement estival de mâles en mue s’opérait sur l’étang de Boisvinet/Couëtron-au-Perche et Le Plessis-Dorin, avec en 1989 par exemple, 632 oiseaux le 27 juin puis 728 le 6 juillet, mais il disparaît ensuite [4].
En 1972, un oiseau natif de l'ouest de Stockholm/Suède est tué en janvier deux ans plus tard à Villedieu-le-Château/CRBPO data.
L'abondance de l'espèce en France est à la hausse de + 24 % depuis 2001 sans pouvoir juger de l'influence des lâchers pour la chasse/Vigie Nature-STOC.

[1] Perthuis, 2006 ; [2] Perthuis, 1984 ; [3] Perthuis, 2017 ; [4] Perthuis, 1992 ; [5] De la Maleine, 1929-1940.