Hirundinidae > Hirundo

Hirondelle rustique Hirundo rustica Linnaeus, 1758

48.94 %
territoire maillé
123
mailles Lambert93 5 km
32.71 %
territoire maillé
723
mailles Lambert93 1 km
7.69 %
territoire maillé
C Espèce commune (basé sur maillage 5 km)

Synonyme(s) :

Chelidon rustica (Linnaeus, 1758)

Lien(s) :

lepinet Nature"O"Centre


Statuts
  • PN
  • LRE
    LC
  • LRF
    NT
  • LRF
    DD
  • LRR
    LC
Phénologie (période d'activité)

Chargement des informations...

Carte de répartition nationale
logo INPN Avertissement : Les données mises à disposition reflètent l'état d'avancement des connaissances ou la disponibilité des inventaires. En aucun cas elles ne sauraient être considérées comme exhaustives.
Carte de répartition sur l'emprise

Chargement des informations...

Répartition communale - Hirondelle rustique dans le Loir-et-Cher Données saisies au 19/04/2021


Chargement de la carte...

Choix de la carte



Légende


Observation en 2021
Dernière observation après 2010
Dernière observation entre 2000 et 2010
Dernière observation entre 1990 et 2000
Dernière observation entre 1980 et 1990
Dernière observation avant 1980

Cartographie - Hirondelle rustique (uniquement pour les observations à diffusion précise)


Chargement des données...

Statut nicheur


Chargement du graph...

Légende


Certain :
Probable :
Possible :


Statuts - Hirondelle rustique


Hirondelle rustique - Nombre d'observations par décade Données saisies au 19/04/2021 (Observé vivant)


Chargement du graph...

Liste des observateurs

Chargement de la liste...

Informations diverses


Observation avec le plus grand effectif

Date de la dernière observation

Dates extrêmes

-

Etat biologique

Type de contact

Chargement ...

Prospection

Photos de Hirundo rustica


Habitats


Statut et évolution de l'espèce dans le Vendômois (1980 - 2019)

Statut
Estivante très répandue avec signalements sur toutes les communes. Migratrice elle s'observe régulièrement entre fin mars et début octobre (limites : 28 février/14 novembre). L'espèce est plutôt rurale et installe son nid à l'intérieur des bâtiments particulièrement sur les solives des étables et écuries isolément ou en petites colonies. La chronologie et le succès de la reproduction de l'une d'elles (29 couples en 2019) établie à Naveil sont suivis en détail depuis 2011 [1]. L’Inventaire communal de 1997-2002 la situait sur 95 % du territoire dont 59 % avec reproduction. Lors de l'Atlas 2009-2012, la population Vendômoise est estimée à plusieurs milliers de couples. En 2017, la population frétevalloise recensée s'élève à 19 couples [2]. Le passage prénuptial atteint son apogée en avril et s'achève vers la mi-mai tandis que le postnuptial culmine en août/septembre (où les rassemblements de plusieurs centaines ne sont pas rares et un record d'un millier un 26 septembre à Villerable) avec assez régulièrement quelques attardés jusqu'aux approches de l'hiver suivis d'occasionnelles mentions hivernales comme un oiseau le 20 janvier 2001 à Naveil puis 3 le 17 janvier 2019 à Sargé-sur-Braye.

Évolution
Signalée très commune naguère, il n'y a plus de cas documenté de nidification dans les cheminées comme ce fut le cas en 1865 à Villerable [3]. Il est probable que la date moyenne d'apparition au 8 avril au début du XXe siècle [4] corresponde à l'arrivée sur les sites de reproduction alors que de nos jours les premiers migrateurs sont enregistrés au-dessus des plans d'eau pour une date moyenne de 15 jours plus précoces. Le taux d'occupation des mailles entre les Atlas de 1985-1989 et 2009-2012 demeure identique au niveau de 100 %. Commensale de l’élevage traditionnel cette hirondelle a eu à souffrir de la régression des milieux favorables.
Les données STOC confirment une diminution de l’Hirondelle rustique sur les dernières décennies chiffrée à -31 % depuis 2001/Vigie Nature-STOC.
Il existe une reprise d'un oiseau écossais à Villedieu-le-Château en 1972/CRBPO data.

[1] Laurenceau, 2017a ; [2] Perthuis, 2017 ; [3] Girault, 1907 ; [4] Renou, 1883.